gestion portefeuille

 gestion portefeuille

 

Gestion portefeuille

 

 

 


 

 

 

Accueil > gestion portefeuille

 

 

 


 

 

 

Accueil

Seniors et la bourse

Bourses étrangères

Bourse en ligne

Cotation en bourse

Intermédiaires bourse

Conseils bourse

Opération de change
 

Santé senior

Aide sociale

Administration

Règlementation retraite

Loisirs senior

Liens utilies

Retraites

Logement

Travail et bénévolat

 

 

 

 

A lire ...

gestion portefeuille Gérer un portefeuille de titres senior représente un coût qui faut savoir prendre en compte.

Plusieurs catégories de coûts sont liés soit à une transaction boursière ou un rachat de SICAV, soit aux Fonds Communs de Placement et ceux qui sont en rapport direct avec les titres.

Que comprennent les transactions boursières ?

En premier lieu, il s'agit des frais de courtage c'est-à-dire la commission sur achats et/ou ventes qui revient à la société de bourse. C'est cette société qui fixe elle-même ses tarifs. En principe ce type de frais de gestion portefeuille senior est proportionnel au montant de l'opération et sont de l'ordre de 1 à 1.5 % du montant de la transaction.

A ces frais vont s'ajouter une commission fixe bancaire, ordre ou pas d'ailleurs, soit 6 € environ. Il est conseillé d'éviter la multiplication de petits ordres.

Sur les bourses étrangères, les frais de gestion sont plus élevés, avec un taux proportionnel de 1.5 à 2 % et des frais fixes éventuellement de 15 à 20 € ainsi qu'un minimum de perception variant entre 50 et 100 €.

La plupart des banques proposent un tarif préférentiel si l'investissement utilise la bourse en ligne.

En second lieu, il y a l'impôt de bourse, taxe perçue pour le Trésor Public sur les transactions boursières de valeurs mobilières française et/ou étrangères dépassant la somme de 7 600 €. Les obligations en sont dispensées sauf si elles sont convertibles, échangeables ou indexées.

A terme, cet impôt devrait disparaître, il représente aujourd'hui 0.30 % de la transaction à l'achat et/ou à la vente avec un abattement de 23 € par opération et un maximum de 610 € également par opération.

Les frais concernant les SICAV et les Fonds Communs de Placements qui s'enregistrent par une commission dès la souscription que l'on appelle en fait, droit d'entrée.

Ce taux est en principe dégressif et varie selon le type de SICAV ou de FCP : cette commission ne dépasse pas 2.5 % pour un placement de 1000 € par exemple mais peut également baisser autour de 0.40 % là encore selon le type de placement et s'il est supérieur à 100 000 €. Les SICAV ou FCP ne doivent pas supporter de droit d'entrée.

Par contre, ces placements peuvent supporter un droit de sortie qui s'applique lors d'une opération de rachat. Dans ce cas de figure, cette commission vient en déduction du montant qui est versé. Dans tous les autres cas, la banque crédite de la valeur liquidative.

Il faut rappeler que les frais de gestion portefeuille senior sont généralement de 1 à 1.5 % par an sur la valeur liquidative couvrent les prix des opérations effectuées par le gestionnaire de la SICAV ou du FCP.

Ces frais sont imputés sur l'actif de la SICAV ou du FCP et n'ont une incidence que sur la performance de la valeur concernée. Leur montant est en principe mentionné sur la notice que remet le conseiller financier. Il faut rappeler que cette publication est obligatoire, elle permet de comparer les caractéristiques des SICAV et/ou Fonds Communs de Placements, avant d'en faire une sélection.

Les frais de conservation des titres sont des droits perçus par la banque pour conserver les valeurs du portefeuille des titres. Ces droits de garde sont perçus d'avance, en début d'année pour l'année à venir sur la base dela valeur de votre portefeuille senior à la fin de l'année précédente.

Comment se présentent-ils ?

Une commission par ligne soit par valeur soumise aux droits de garde (5 à 10 € par ligne et selon le type de valeur). La commission sera plus élevée pour des actions nominatives et pour des titres émis à l'étranger.

Une commission sur la valeur globale du portefeuille de l'ordre 0.35 %, elle est généralement dégressive.

En principe, les banques ne perçoivent pas de droits de garde sur leurs propres actions et sur les SICAV et FCP qu'elles émettent. Par contre, elles acceptent de conserver des SICAV et FCP émis par des concurrents mais ces titres sont conservés au tarif standard.

Les droits de garde sont les mêmes sur des titres conservés en comptes titres ordinaire ou sous forme de Plan d'épargne en actions ou PEA.

seniors service

 

 

 

 

  banque seniors | assurance seniors | bourse seniors | fiscalite seniors | epargne seniors | page suivante

Gestion portefeuille © seniors banque