discours retraite

discours retraite

Discours retraite

 

 


 

Ajouter à mes favoris

 

Accueil > discours retraite

 

 

 


 

 

 

Accueil
Plan du site sommaire

Seniors et l'épargne

Seniors et la banque

Seniors et la fiscalité

Seniors et la bourse

Seniors et l'assurance
 

Santé senior

Administration

Spécial flash infos

Logement

Aide sociale

Liens utiles

Loisirs senior

Retraites

Assurance éducation

Règlementation retraite

Seniors service

A lire ...

discours retraiteLa retraite, étape dans la vie de chacun et les questions ne cessent de se renouoveler au fil de discours retraite que nous entendons. Qu'en est-il exactement pour 2009.

Dans les régimes Arrco et Agirc pour les cadres, l'âge requis aux fins de bénéficier à taux plein de sa retraite est fixée à 65 ans. Toutefois un accord entre les partenaires sociaux permet aux salariés de toucher leur retraite complémentaire à taux plein entre 60 et 65 ans à condition qu'ils aient droit à leur retraite de base à taux plein. Cette disposition est valable jusqu'au 31 décembre 2008 date à la laquelle il sera rediscuté.

Une chose est certaine est l'allongement de la durée d'assurance pour les retraites liquidées à partir de 2009, la durée d'assurance pour bénéficier du taux plein avant 65 ans est relevée d'un trimestre par an.

De plus, l'allongement de la durée de référence pour les retraites liquidées également à partir de 2009, la durée de référence augmente dans les mêmes conditions que le nombre de trimestres requis pour avoir droit à une retraite à taux plein. Par exemple elle sera de 164 trimestres pour ceux nés en 1952.

Actuellement au cours du second trimestre 2008 le discours retraite repose sur des mesures envisagées pour les régimes de base. Des pistes de réflelxion anime le discours retraite comme favoriser l'allongement de la durée d'activité, revoir des mesures sur la liquidation plus tôt, comme le rachat de trimestres, la diminution progression de la décote et le départ anticipé pour longue carrière.

 

D'autres discours retraite consiste à réexaminer les règles relatives aux petites pensions, augmenter les ressources du régime général par une hausse de cotisations vieillesse, harmoniser les avantages familiaux, réviser les conditions d'obtention des pensions de reversion de l'assurance vieillesse à l'extension aux couples non mariés par exemple et enfin simplifier les dispositifs d'épargne retraite et revoir les règles du cumul emploi retraite.

compte remunere | prets famille | page suivante

discours retraite © seniors banque magazine